Une salle pleine pour Duo en Aparté au Jean-Baptiste Publié le 14/12/2016

Le concert de Valérie Pujol et Michel Duvet a « marqué joliment la fin de l'année de la programmation, » a apprécié Corinne Charlot, de la compagnie Danse. Les deux artistes ont revisité un répertoire diversifié qu'ils ont interprété avec passion : des grands standards de la chanson française, Brel, Renaud, les Tontons Pirates... Mais aussi quelques surprises. Ces airs que tout le monde connaît ont été repris en choeur dans l'ambiance cosy et intimiste de la salle.

Guy Bourgouin a rassemblé plus de 300 enfants Publié le 05/12/2016

Guy Bourgouin de la compagnie Les acteurs en herbe est un habitué du théâtre le Jean-Baptiste et ses spectacles interactifs sont toujours très attendus dans les écoles. Jeudi et vendredi, pourL'épopée du Moyen Âge, 330 enfants des écoles publiques de Nalliers, du Langon, de La Taillée, du Poiré-sur-Velluire, de L'Ile-d'Elle et de l'école catholique de L'Ile-d'Elle, ont rempli le théâtre sur cinq séances. Vendredi soir, les parents ont accompagné leurs enfants pour goûter ensemble à ce spectacle.

Avec sa marionnette Odilon, l'artiste a invité : « Mes amis, nous allons remonter le temps tous ensemble. » Ainsi, avec joie, les enfants sont devenus : seigneurs, chevaliers, damoiselles, carrier pour réparer le château et participer aux fêtes moyenâgeuses, adoubement, tournois...

Christian Gill expose au théâtre Le Jean-Baptiste Publié le 23/11/2016

Christian Gill préside l'atelier dessins et arts plastiques de l'Ile d'Elle. Il s'est lancé dans la création à la retraite. Ses tableaux reflètent son émotion du moment. Son inspiration vient de ses souvenirs.« J'ai beaucoup voyagé. Mon triptyque, présenté ici, est une vision des estampes asiatiques. »

Le monde réel est également présent sur ses toiles mais il est idéalisé. L'artiste utilise l'acrylique :« J'ai besoin de travailler rapidement pour fixer mes visions fugitives, je termine un tableau dans la journée, sauf quelques petites retouches ou détails. Je mets les couleurs, le rouge est présent partout, je ne peux me passer de rouge, puis les formes viennent, se superposent, elles s'imposent. Le tableau se crée au fur et à mesure » a expliqué l'artiste, lors du vernissage, vendredi dernier.

Le sentiment de peur décortiqué sur les planches Publié le 03/11/2016

Corinne Charlot et Alice Bourgasser présentent le spectacle Peur de tout, peur de rien, pour apprendre à maîtriser nos peurs, les 7 et 8 novembre, aux scolaires et au grand public.

L'initiative

« L'idée de créer un spectacle sur la peur est née suite aux attentats, explique Corinne Charlot, responsable de la programmation spectacle du théâtre. Il y a deux ans, Alice Bourgasser avait présenté un spectacle pour enfant, Les Doudous, où elle invitait à entrer dans sa chambre. Voilà Alice de retour. Elle va convier à s'interroger sur les peurs qui parfois l'assaillent. Comment faire pour vaincre ses démons ? La peur d'Alice c'est comme un ring de boxe, sa peur étant concrétisée par des vidéos, marionnettes etc. Le but de ce spectacle est d'amener le spectateur à nommer ses peurs pour pouvoir les maîtriser par différents moyens : danse, histoire, dessin, parole... »

« La peur n'est pas réservée à l'enfance »

Le spectacle Peur de tout, Peur de rien a été créé en résidence au Jean-Baptiste à la fin du mois d'août. C'est une coproduction de la Corinne Charlot compagnie danse et d'Alice Bourgasser de la compagnie De l'autre côté du miroir. Il va être présenté pour la première fois aux scolaires, lundi 7 et mardi 8 novembre.

Une séance réunira parents et enfants « pour rajeunir notre public », mardi 8 novembre. Car, « la peur n'est pas réservée à l'enfance et au travers du spectacle les adultes peuvent se remémorer leur propre peur de leur enfance ». La peur sera également le thème traité par Michel Juchereau, pédiatre fontenaisien au cours d'une conférence, jeudi 10 novembre. Il expliquera : « qu'apprendre à affronter ses craintes est une étape importante du développement de l'enfant. Au fil de ses expériences, l'enfant apprendra à distinguer les situations inoffensives de celles qui sont réellement dangereuses. Les parents jouent un rôle essentiel en aidant l'enfant doucement et progressivement à les combattre et à les vaincre ».

En partenariat étroit avec les établissements scolaires, le théâtre poursuit ainsi son action de sensibilisation auprès du jeune public. « C'est l'occasion de garder une porte ouverte sur la création pour renouer et conforter la place des projets maison : notamment sur les spectacles tout jeune public en continuant de solliciter, de mobiliser et de faire travailler les compagnies locales », explique Corinne Charlot.

 Mardi 8 novembre, à 18 h 30, séance parents-enfants, tarifs : 5 € et 3 €. Jeudi 10, à 20 h 30, conférence de Michel Juchereau. Gratuit

Deux nouvelles animatrices à l'atelier théâtre enfants Publié le 22/10/2016

L'atelier théâtre enfants du théâtre Jean-Baptiste vient de redémarrer ses activités. Il rassemble une dizaine de jeunes de 8 à 13 ans. L'encadrement et l'animation sont assurés en alternance par deux comédiennes professionnelles de La Roche-sur-Yon. Valérie Mornet, de la compagnie À nos alentours, et Mélusine Fradet, de la compagnie Collectif Espace.

Mercredi 19 octobre, Valérie a souligné : « Nous avons l'habitude d'intervenir dans les établissements scolaires, indique Valérie. Ici c'est différent, les jeunes prennent sur leur temps libre. Pour nous, comédiens c'est forcément intéressant. Nous commençons par faire connaissance avec le groupe par des petits exercices afin d'être à l'aise avec son corps, vaincre peut-être sa timidité, jouer avec ses émotions, s'approprier l'espace... Ensuite, nous leur proposerons un texte pour la présentation d'un spectacle. »

Les inscriptions sont encore possibles, aussitôt après les vacances à l'heure de l'atelier : le mercredi, au théâtre Jean-Baptiste, de 17 h 30 à 19 h, sauf pendant les vacances scolaires.

Un spectacle sur 14-18 grâce à des témoignages Publié le 02/11/2016

L'appel à témoignage, lancé par l'auteur Michel Gautier et l'association La Soulère (Ouest-France du 25 septembre), a été entendu. Le Jean-Baptiste accueillera un spectacle, samedi.

L'initiative

Grâce aux dons de Chaillezais, le théâtre le Jean-Baptiste accueillera Lettres de Florentine, un spectacle de mémoire populaire sur la guerre 14-18. Les documents récoltés viendront compléter les recherches réalisées aux archives départementales.

Jocelyne et Guy Grelaud, par exemple, ont fait parvenir des cartes postales échangées entre leurs aïeux, Émilien et Florine Rousseau. « C'était le moyen de communication le plus utilisé pendant la guerre », précise Michel Gautier. Des éléments en seront projetés dans le théâtre de poche.

Un émouvant carnet de guerre

Dans un autre registre, Nadia Picoron a confié le cahier de chansons de son grand-père, dont La grève des mères, une « ardente protestation contre toutes les guerres ». Les époux Guichard ont également contribué. Pierre participera d'ailleurs au spectacle où il parlera de son grand-oncle, décédé à la guerre. Son grand-père, mobilisé alors que son fils n'avait qu'un mois, sera également évoqué, notamment par le biais d'un émouvant carnet de guerre. « On peut y lire des mentions comme « sait lire et écrire » ou « ne sait pas nager », témoigne celui qui est également président des ACPG-CATM, l'association d'anciens combattants. Son grand-père repose en Macédoine où, après bien des péripéties, il a succombé à la grippe pendant cette guerre 14-18.

C'est la conteuse Fanie, une fidèle du Jean-Baptiste, qui lira les lettres et les témoignages. Ils seront entrecoupés de chansons et de musique jouées par le duo Olivier Pi Fanie. « Ils interpréteront, entre autres, La chanson de Craonne en mémoire de trois Vendéens fusillés pour l'exemple », précise Michel Gautier.

Des diaporamas et des illustrations animeront également la soirée. « Mais la vie gagne sur la mort, conclut l'auteur. Le spectacle se terminera par la danse en mémoire de cette noce vendéenne où quatre mutilés dansèrent le quadrille des jambes de bois. »

 

Samedi 5 novembre, à 20 h 30, spectacle Lettres de Florentine, par La Soulère, au théâtre le Jean-Baptiste, 44, rue du 11-Novembre. Tarif, 12 €, 8 € et 5 € pour les enfants. Réservations et renseignements au 02 51 56 62 15

Une plaque commémorative dédiée à Hervé Labori Chaillé-les-Marais - Publié le 05/10/2016

Une plaque commémorative dédiée à Hervé Labori, créateur du théâtre, a été dévoilée, samedi 24 septembre, lors d'une soirée de présentation, en présence de Guy Pacaud, maire de la commune, et des conseillers départementaux, Anne-Marie Coulon et Arnaud Charpentier.

Elle est apposée dans la salle d'accueil et d'exposition.

Des témoignages pour un spectacle sur 14-18 Chaillé-les-Marais - Publié le 26/09/2016

Proposer des créations originales est une des priorités du Jean-Baptiste. Pour le 8e Festival d'automne en Vendàie, les organisateurs recherchent des témoignages sur la guerre 14-18.

« Proposer des créations originales est une des priorités du Jean-Baptiste », rappelle Lydie Méeus, la trésorière de l'association. Nouvelle illustration le 5 novembre, où le théâtre de poche accueillera le spectacle Lettres de Florentine. Sur une idée de Michel Gautier et de l'association la Soulère, les artistes Olivier pi Fanie conteront l'histoire d'une femme de Chaillé-les-Marais qui écrit à son mari engagé sur le front de la guerre 14-18.

Un accompagnement musical, des chansons et des projections d'images permettront de mettre les témoignages et les archives en valeur. Un spectacle organisé dans le cadre du 8e Festival d'automne en Vendàie et proposé par l'UPCP-Métive (1). Une coordination d'associations qui milite pour la défense et la promotion de la culture poitevine-saintongeaise.

Transmettre la mémoire

Michel Gautier et la coordination placent « la transmission de la mémoire populaire » au coeur de leur action. L'ancien professeur, spécialiste des langues régionales, a d'ailleurs « commis »plusieurs ouvrages sur le sujet. Pour le spectacle ils ont, pendant deux ans, fouillé dans les archives et récolté des témoignages. Comme l'émouvante histoire « des trois frères Boudet, cultivateurs à Aisne et morts au front ». Des carnets de guerre, des lettres, un cas de fraternisation à Noël entre soldats français et allemands ou encore une histoire de désertion seront également évoqués.

Mais les créateurs souhaiteraient récolter davantage de témoignages pour les intégrer au spectacle. Ils lancent donc un appel aux Chaillezais et aux habitants des communes limitrophes. « Lettres, souvenirs oraux ou documents qui se rapportent à la guerre 14-18 sont les bienvenus », précise Michel Gautier. Il est joignable au 02 51 05 71 80, « si possible avant le 15 octobre ».

 Samedi 5 novembre, spectacle Lettres de Florentine, à 20 h 30, théâtre le Jean-Baptiste 44, rue du 11-Novembre, à Chaillé-les-Marais. Tarif : 12 €, 8 € et 5 € pour les enfants. Réservations au 02 51 56 62 15.

 (1) L'Union pour la culture populaire en Poitou-Charentes-Vendée regroupe une dizaine d'associations. Localement, les Cibalous, l'Acedem et la maison du Petit-Poitou sont membres de ce collectif.

Plus de 160 participants au festival 300 % swing Chaillé-les-Marais - Publié le 27/07/2016

Le festival 300 % swing s'est achevé dimanche soir, au théâtre Jean-Baptiste.

« Une troisième édition plus que réussie, qui surpasse nos espérances », ont apprécié les organisateurs.

Le tournage du flash-mob, dimanche soir, a mis fin aux festivités et la cinquantaine de stagiaire a quitté Chaillé-les-Marais. Ce festival a réuni sur trois jours amateurs de danses et de musique swing « j'avais déjà participé l'année passée, je ne pouvais pas ne pas revenir », a confié une des participantes.

A son bras, un cavalier qui, lui, a découvert l'événement, a ajouté : « je connaissais le lindy hop et le balboa de nom, mais je n'avais jamais osé sauter le pas. »

Les professeurs toulousains, Agnès et Fred, sont venus enseigner aux niveaux les plus avancés, tandis que Corinne et Pauline, de la C3D studio, ont décortiqué les bases, pour les moins initiés.

Il n'y a pas que le stage qui a vu sa côte de popularité augmenter, les soirées elles aussi ont été très prisées, avec 160 participants entre vendredi et samedi.

Les artistes présents, musiciens ou comédiens, ont été ravis de voir l'implication de leur auditoire :« Ce théâtre de poche permet une réelle proximité avec le public, c'est passionnant de pouvoir communiquer à chaque instant avec lui », déclare l'un d'eux.

Le Jean-Baptiste renoue avec la création en résidence Chaillé-les-Marais - Publié le 14/07/2016

La résidence de la compagnie De l'autre côté du miroir, s'est achevée dimanche, au théâtre Jean-Baptiste.

Ce fut un week-end de travail intense pour les quatre interprètes, conviés par Alice Bourgasser à participer à cette nouvelle création.

Samedi matin, le travail commence pour Nahuel Renaud, formée au Conservatoire national supérieur de musique et de danse de Lyon, et Alice Bourgasser, chorégraphe de la compagnie.

« Je suis arrivée avec des intentions bien précises au théâtre. N'ayant que deux jours de travail, pour plus de 30 minutes de rendu, nous n'avions pas le temps de trop hésiter, »explique Alice. Trois danseuses du C3D Studio, les rejoignent, le lendemain, pour achever cette création retraçant l'émergence de la culture jazz. « L'objectif était de coller à la thématique du festival 300 % Swing, en proposant un historique dansé de la communauté noire, immigrée de force aux États-Unis. »

Festival 300 % Swing, le vendredi 22 juillet. Informations et réservations : tél. 06 45 16 08 93 ou www.300swing.com. Soirée repas plus spectacle plus soirée dansante 25 €.

Une salle pleine pour l'atelier théâtre adultes Chaillé-les-Marais - Publié le 21/06/2016

Le Jean-Baptiste a fait salle comble pour la représentation de Cendrillon, de Joël Pommerat, samedi soir. L'auteur contemporain a revisité ce conte populaire pour en « faire une oeuvre abordant des sujets sérieux comme le malentendu, le deuil, de manière drôle », a expliqué Isabelle Tesson, metteur en scène. 

Au début de l'histoire, la jeune fille ne comprend pas les propos de sa mère mourante, elle les déforme et s'invente sa propre histoire. Durant 1 heure 45, les sept acteurs, par leur jeu, ont fait passer une agréable soirée aux spectateurs. Ainsi, l'un d'eux a apprécié : « C'est un très beau rêve, on n'a pas vu le temps passer. »

La lecture s'invite au Jean-Baptiste depuis onze ans Chaillé-les-Marais - Publié le 15/06/2016

La magie des mots a fait voyager, samedi, les auditeurs autour du monde. Mylène Joubert, créatrice de l'Atelier lecture du Jean-Baptiste, explique : « Notre objectif était et est toujours de donner envie aux gens d'aller lire les oeuvres dont nous avons lu des extraits. Avec mon petit groupe de lecteurs, nous nous réunissons pour choisir la thématique. Cette année, nous nous sommes arrêtés sur le voyage. Nous choisissons, ensuite, les oeuvres qui s'y rattachent. Depuis onze ans, nous donnons notre première prestation, ici, au Jean-Baptiste, c'est le cas ce soir, cette lecture nous la faisons tourner ensuite dans les médiathèques du Sud-Vendée. »

Ainsi, les auditeurs ont goûté à treize extraits, allant de Maupassant, Jacques Abeille en passant par Bénedetto, Jean-Christophe Rufin, Julie Otsaka et Delphine Coulin... Les lecteurs ne sont pas statiques, mais une mise en espace a été étudiée en rapport avec la thématique soulignée par les lumières.

Cinq représentations en trois jours pour la Cie C3D Chaillé-les-Marais - Publié le 25/05/2016

Les ateliers danse de la Corinne Charlot Compagnie Danse, C3D, ont produit deux spectacles sur une même thématique : la lecture. Un long partenariat entre le théâtre le Jean-Baptiste et la bibliothèque de Champagné a permis à Corinne Charlot de proposer ces deux créations, vendredi 20, samedi 21 et dimanche 22 mai au théâtre Jean-Baptiste. La performance des petits (3 à 6 ans) intitulée : Au pays des Mille feuilles a réuni une vingtaine d'élèves. Une alternance d'images vidéos tournées et montées par Pauline Bourgasser qui a accompagné ce projet depuis septembre, et de danses en live a constitué la structure de cette proposition. Trois oeuvres littéraires ont servi de support à la construction de ce travail : Le Petit prince de Saint-Exupéry, Tarzan, l'homme singed'Edgar Rice Burroughs et l'oeuvre d'Elisabeth Brami.

La performance des plus grands (les plus de 6 ans, adolescents et adultes), La danse des livres a déroulé une trame narrative qui a servi d'ossature à cette pièce chorégraphique. Un auteur à succès, en panne d'inspiration cherche du soutien auprès des danseurs qui lui font des propositions. Plusieurs chorégraphies créées collectivement et certaines signées par Alice Bourgasser de la Cie De l'autre côté du miroir, se succèdent mêlant les danseurs de toutes générations et de toutes disciplines. Le public venu nombreux, parents et amis, a visiblement apprécié la progression des élèves. Corinne Charlot de conclure : « toujours dans le même esprit de convivialité et de partage, notre petite boutique de la C3D studio poursuit sa route enchantée sur les chemins de la création. »

Jour de pluie avec le Bouffadou cie Chaillé-les-Marais - Publié le 17/05/2016

Le Bouffadou cie est une compagnie de théâtre professionnel de Vendée (le bouffadou : instrument traditionnel pour raviver le feu). Évelyne Poiraud, comédienne et metteur en scène, a adapté un conte écrit par une classe d'enfants qui a suivi les pérégrinations d'une ingénieure hydraulique, Caroline Riegel. Celle-ci a fait un long voyage du lac Baïkal jusqu'au Bengale. Les enfants ont échangé avec elle par internet.

Perchée dans son laboratoire ambulant, Évelyne Poiraud capture des gouttes d'eau et met en mots les chuchotements, les clapotis, les gazouillis, les gouttes à goutte.

Tandis qu'Alain Pierre, musicien et compositeur, joue en direct la musique du spectacle féerique.Jour de pluie est avant tout une expérience fabuleuse à la croisée des sciences et des arts. Ce spectacle a été présenté aux enfants de plusieurs communes à partir de 6 ans, en trois séances, vendredi.

Plus de 300 enfants au spectacle au Jean-Baptiste-publié le 30/ 04 / 2016

Le théâtre Jean-Baptiste a accueilli le spectacle d'Esteban Lazari, Surprises et contes. L'artiste se produit dans la France entière dans des festivals jeune public, « toujours autour du cirque et de la magie. Et j'ai toujours présenté mes créations ici au Jean-Baptiste. »

C'est que l'artiste est du pays puisqu'il réside à Puyravault. En cinq séances, jeudi 28 avril et vendredi 29, 305 élèves des écoles publiques de Nalliers, Puyravault, L'Ile-d'Elle, La Taillée, et des écoles catholiques de L'Ile-d'Elle et de Moreilles ont rempli la salle.

Une autre séance, regroupant parents et enfants, vendredi soir, devait faire le plein. Son spectacle, des contes empreints de poésie, est illustré par la magie, la jonglerie, la musique, la drôlerie... et la participation des enfants. Cette manière de présenter les numéros en les incluant dans une histoire, c'est « une manière de renouveler la magie pour allier l'histoire à la performance »,a expliqué l'artiste. Un spectacle qui a ravi les jeunes spectateurs qui laissaient échapper des « Oh ! » et des « Ah ! » d'étonnement et d'admiration... tout en anticipant parfois la suite de l'histoire avec le voisin.

Second tremplin théâtral : expérience partagée et convivialité Chaillé-les-Marais - Publié le 22/03/2016

Les murs du petit théâtre de Chaillé ont retenti une fois encore, de l'enthousiasme de la jeunesse, samedi, pour le second tremplin théâtral.

Des élèves du lycée Saint-François-d'Assise de La Roche-sur-Yon ont été surprises « de trouver un théâtre aussi petit, mais elles en ont apprécié la convivialité. » Après les ateliers de l'après-midi, les portes se sont ouvertes pour accueillir le public. Chacun des trois groupes y a présenté une partie de son travail.

Les jeunes de l'Atelier du Jean-Baptiste (encadrés par Amélie Duranceau) ont joué leurs impressions, leurs émotions devant la télévision. Samuel, jeune dont c'est la première année de pratique au JB, a confié : « J'avais fait du théâtre à l'école. Cette expérience m'a donné envie de m'inscrire ici, en septembre. J'ai trouvé intéressant de partager la scène avec des plus grands et de voir leur travail. »

Un écho du théâtre grec avec OEdipe roi, a retenti au travers de la présentation des élèves du lycée Saint-François-d'Assise. Les dix élèves et leur metteur en scène, Thierry Barbeau, ont apprécié : « C'est une chance de présenter ce spectacle en avant-première, bien qu'on ne le présente pas sous sa forme définitive. »

La prestation des élèves de l'atelier théâtre du lycée de l'Atlantique de Luçon, encadrés par la comédienne Nadège Tard, dans Looking for Sancho..., a clos la soirée. « Leur performance de ce samedi, très investie, augure d'une belle réussite au prochain printemps théâtral de La Roche-sur-Yon et à la soirée des ateliers artistiques au Milandy de Luçon », a apprécié Corinne Charlot, co-organisatrice de ce tremplin.

Tremplin danse : un beau moment d'échanges Chaillé-les-Marais - Publié le 15/03/2016

Le 3e tremplin de la danse, organisé par le théâtre le Jean-Baptiste, s'est tenu samedi. Une dizaine de compagnies ou associations, tant amateures que professionnelles, sont venues proposer leur travail sous les regards bienveillants du public (une centaine de personnes), mais aussi des autres participants.

Un moment de partage, « où la représentation d'un art commun unit chorégraphes et danseurs qui n'auraient, a priori, pas tellement d'occasions de se retrouver ainsi », a apprécié Corinne Charlot, à la tête de l'organisation de ces tremplins et professeur de danse.

Aux fidèles de cette édition : Force jazz de L'Aiguillon-sur-Mer, De l'autre côté du Miroir de Lille, Terpsichore de Fontenay, les ateliers de la C3D de Champagné-les-Marais. Sont venues s'ajouter cette année : la Compagnie J2R, implantée à Nantes, ou encore Écoute s'il pleut et L'vidanse.

Une participante a apprécié : « La grande force de ce tremplin, c'est cette belle diversité, cette richesse proposée en une seule soirée. » En effet, si la danse contemporaine reste majoritaire, la technique jazz, les claquettes, le hip-hop ont bien eu leur place dans ce petit théâtre.

Corinne Charlot a confié : « C'est un combat pour nous que de faire vivre ce théâtre. De le voir ainsi investi et foisonnant de jeunesse nous remplit de la plus grande des joies. »

Pour étirer ce temps de convivialité, une master-class proposée par Alice Bourgasser en milieu d'après-midi a été proposée aux danseurs plateau. Une participante témoigne : « Nous sommes ravies de pouvoir expérimenter d'autres modes pédagogiques. »

Tremplin de la danse pour huit compagnies Chaillé-les-Marais - Publié le 26/02/2016

Le théâtre Jean-Baptiste et la compagnie C3D organisent le 3e tremplin de la danse. Le samedi 12 mars, huit groupes présenteront leurs chorégraphies sur scène.

Le tremplin : « C'est une rencontre de jeunes qui ont des choses à montrer et à partager. »Les compagnies et groupes vont pouvoir apprécier le travail des autres et ouvrir leur regard sur la diversité des propositions chorégraphiques.

Force jazz

Force jazz est né le 17 janvier 1986. Chacune de ses nouvelles créations lui a permis de développer sa notoriété. Séverine Milcent-Plaire, directrice artistique, professeur diplômée en danse jazz, à L'Aiguillon-sur-Mer, fait de ses danseurs des artistes ouverts d'esprit et polyvalents. La compagnie sert de tremplin pour ces jeunes danseurs (de 12 à 20 ans) qui souhaitent atteindre un niveau professionnel. Elle est un élément fédérateur de la danse en Vendée depuis trente ans.

UNSS, danse du lycée Atlantique de Luçon

Depuis sept ans, Corinne Charlot encadre un petit groupe de danseuses dans le cadre des activités artistiques du lycée. Avec les élèves de la C3D Studio, ils présenteront une création : Des livres délivrent.

C3D Studio

La C3D Studio transmet sa passion aux enfants, depuis douze ans, pour qu'ils puissent goûter aux bonheurs de danser, de jouer, de s'approprier différentes disciplines et différentes esthétiques.

Terpischore

L'association Terpischore proposera deux solos : l'un de Justine Mouchard et l'autre de Tristan Pensé.

Cie de L'Autre côté du miroir

Alice Bourgasser présentera un voyage musical, du corps et des sens, issu de l'oeuvre de Franz Schubert d'où elle fera renaître sa propre identité : Mon Schub'air.

Cie J2R

Julie Carra, diplômée d'État en jazz, aime mélanger une gestuelle moderne alliant technique, fluidité et voyage dans l'espace dans une dynamique jazz. Elle proposera, pour le tremplin, une pièce pour neuf danseurs : Wonderland.

Cie Écoute s'il pleut

Nathalie Leroux, professeur de danse dans les Yvelines, a fondé la Cie Écoute s'il pleut depuis son arrivée en Vendée. Elle dirige toujours la Cie l'Ombre à la lumière dans les Yvelines. Elle proposeS'énerver un peu, une pièce de huit minutes dont l'argument est : s'envoler, s'écrouler, tambouriner.

ASLD

ASLD, Association sports et loisirs dompierroise, dispense des cours de danses avec Géraldine Loizeau, Laura Brossard et Marjorie Duprat, professeurs. Marjorie Duprat a signé pour le tremplin une chorégraphie de onze minutes.

De tout jeunes spectateurs pour Les doudous Chaillé-les-Marais - le 25/01/2016

Le théâtre Jean-Baptiste a reprogrammé cette saison, Les doudous, un spectacle créé par la Compagnie C3D studios. Première création chorégraphique d'Alice Bourgasser, dans une mise en scène de Corinne charlot, ce spectacle a rassemblé plus de 120 petits élèves de maternelles des écoles publiques de Vouillé, Chaillé-les-Marais, Puyravault et de l'école catholique de L'Ile-d'Elle, en deux représentations, vendredi.

« Une première salle, réactive, a beaucoup applaudi, l'autre un peu moins car les spectateurs, un peu plus expérimentés, ont été moins spontanés », ont constaté les organisateurs.

Une troisième représentation a rassemblé parents et enfants, vendredi en fin d'après-midi. Les petits spectateurs s'identifient facilement à Alice qui dort avec ses doudous, les emmène à l'école, en voyage dans ce spectacle flirtant avec le théâtre, la danse, les marionnettes, le cinéma. Il a été présenté plusieurs fois en région parisienne.

Le Jean-Baptiste présente son bilan aux élus Chaillé-les-Marais - le 22/01/2016

En marge du conseil communautaire, Aurélie Massonneau, coprésidente, et Lydie Meeus, trésorière, ont présenté aux élus le bilan 2015 et les perspectives pour 2016. Un exercice « délicat » pour les deux bénévoles car le théâtre de poche « fonctionne par saison, de septembre à août », alors que les élus et leurs éventuelles subventions respectent le calendrier civil et budgétaire.

En 2015, l'équipe n'a pas chômé avec plus de trente dates proposées au public comparées aux « dix spectacles de la saison 2013-2014 ». Une programmation pour tous les goûts alliant, entre autres, conférences, chorale, chanson humoristique, lectures, expositions, concerts. Les trois semaines de tremplins de danse, de musique et de théâtre ont remporté « un vrai succès et seront reconduites en 2016 ». Des résidences ont également permis à plusieurs artistes de créer ou de peaufiner leurs spectacles. À l'exception « d'une date mal placée en janvier », la programmation, avec plus de 1 600 participants, a trouvé son public.

Le budget, en attente de validation comptable, s'établit à 69 518 € en dépenses et à 79 477 € en recettes. Les entrées et les adhésions, en forte hausse depuis deux ans, ont rapporté 33 924 €. La structure, malgré ses efforts de programmation et le bénévolat, dépend donc largement des subventions publiques. En 2015, la communauté de communes a octroyé 29 500 €, la Région 10 663 €, le Département 4 050 € et la commune de Chaillé-les-Marais 320 €.

Jacky Mothais, le président des Îles du Marais poitevin, a félicité l'équipe « pour sa programmation très riche et les actions en direction des enfants ». La subvention de l'intercommunalité passera à 30 500 €, en 2016, et les délégués examineront les travaux demandés par l'association.

Retrouvez toute la programmation du théâtre de poche sur www.theatre-lejeanbaptiste.fr

Modeste Nago expose ses photos au Jean-Baptiste Chaillé-les-Marais - le 21/01/2016

Modeste Nago est artiste photographe de Fontenay-le-Comte. Il a déjà exposé dans plusieurs pays : au Sénégal et au Bénin, en Espagne, en Belgique, en France, notamment à Nantes et à Cholet. « Je suis heureux d'avoir été invité, ici, au Jean-Baptiste », a-t-il apprécié.

Plusieurs thèmes dans cette exposition. Dans une première salle, il expose des clichés qu'il a prises pour illustrer un livre de l'auteur nantais Michel Le Brigand, le Kitesurf, aux éditions Soc et Foc.

Les huit photos exposées ne sont pas dans le livre. L'artiste a voulu, au travers de ces photos de sport, « inviter à l'intériorité, au déplacement de soi, à l'élévation ». Dans l'autre salle, une série intitulée « Spectrales ou la mystérieuse transformation du monde », montre des tableaux assez sombres « pour provoquer une réaction », a indiqué l'artiste.

D'autres encore sont nées d'un voyage au Japon. « J'utilise la photographie comme un pinceau, mes photos comportent souvent un élément aquatique. Je les étire, je rajoute de la couleur, je les transforme pour exprimer ce que je ressens », a expliqué Modeste Nago lors du vernissage, vendredi dernier.

Jusqu'au 7 février inclus, exposition ouverte tous les dimanches ou sur rendez-vous : tél. 02 51 56 78 78. La prochaine exposition, du 6 mars au 3 avril, accueillera Anne Sarrazin, (gravures et encre.)